Rejoignez-nous sur :
Image de « Hellraiser de Christopher Young »

Bien que ressortie au fil des ans, notamment chez Silva Screen, Lakeshore ou BSX en CD, il aura fallu aux addicts de vinyle, ou plutôt de cuir dans le cas présent (veuillez pardonner ce vil calembour...) attendre que Pinhead souffle ses 30 bougies pour voir ressurgir coup sur coup chez Lakeshore Records et Death Waltz Records (en vinyle donc) la fantastique bande originale de Hellraiser, composée par Christopher Young. Happy nightmare !!!

Image de « Another World de Jean-François Freitas »

Sorti en 1991, Another World est un des autres grands jeux d'une année décidemment étonnante. Une réussite qu'Eric Chahi doit en grande partie à sa collaboration remarquable avec Jean-François Freitas, concepteur des effets sonores, et de l'étonnante bande-son du jeu.

Image de « Darkman par Danny Elfman »

Darkman, un métrage frénétique qui doit autant son succès à la maitrise et aux expérimentations toujours plus hallucinées de son réalisateur que de la partition fiévreuse de Danny Elfman, célébrée ici par Waxwork Records, avec une ressortie Deluxe évènement fin Octobre dernier.

Image de « John Carpenter's Anthology Movie Themes 1974-1998 »

Ayant marqué à tout jamais le cœur et les oreilles des cinéphiles avec une filmographie et discographie quasi parfaite, John Carpenter a désormais presque totalement disparu des grands écrans. La faute à une mutation vomitive du système hollywoodien en grande partie, où les dinosaures du cinéma sont devenus, en gros, Persona Non Grata. Qu'à cela ne tienne, s'il doit revenir, même si ce n'est pas par la case cinéma, ce sera par le biais de la musique.

Image de « Super Castlevania IV du Konami Kukehia Club  »

Saga culte parmi les cultes démarrée en 1986, Castlevania aka Akumajô Dracula profitait en 1991 de la révolution de la Super Nintendo pour remettre les pendules à l'heure avec ce Super Castlevania IV, vrai faux remake du premier opus, véritable (r)évolution en terme de graphismes, jouabilité, mais aussi au niveau de sa bande son, devenue instantanément culte et à laquelle rend brillamment hommage l'incontournable label Mondo.

Image de « La Tour sombre par Tom Holkenborg aka Junkie XL »

Après annonce du réalisateur et du casting (Idris Elba face à Matthew McConaughey tout de même), on attendait avec impatience l'annonce du maestro qui se retrouverait derrière le pupitre. Et la nouvelle tomba ... Que vaut alors ce Dark Tower de Tom Holkenborg, un nom soufflant désormais aussi bien le chaud que trop souvent le froid ?

Image de « Logan de Marco Beltrami »

Après quasi 20 ans de presque bons et loyaux services, Hugh Jackman range enfin les griffes dans un chant du cygne fabuleux, inattendu et que l'on espère salvateur pour le genre super-héroïque. Un constat autant valable sur le plan cinématographique que pour la bande-son composée par Marco Beltrami, véritable coup de fouet parmi les productions Marvel/Disney/DC ...

Image de « Kubo et l’Armure magique par Dario Marianelli »

Deux ans après The Boxtrolls, Dario Marianelli rempile derrière le pupitre pour sa seconde collaboration avec le studio Laika (déjà responsable des excellents L'Etrange Pouvoir De Norman et surtout Coraline), donnant ainsi naissance à une œuvre dynamique, exotique, au parfum aventureux affirmé.

Image de « Star Trek Sans Limites de Michael Giacchino »

Après deux compositions admirables en tout point, autant de par leurs richesses thématiques, leur respect vis-à-vis des compositeurs auxquels elles rendaient hommage et auxquels elles succédaient, que par leurs virtuosités remarquables, Michael Giacchino revient avec ce Star Trek Beyond, troisième aventure du vrai faux reboot de la mythique saga créée par Gene Roddenberry, instauré par JJ Abrams il y a maintenant déjà 8 ans.

Image de « Quelques Minutes Après minuit de Fernando Velázquez »

Après El Orfanato et Lo Imposible, Juan Antonio Bayona revient pour nous prouver définitivement (si cela était encore utile) qu'il est définitivement l'un des cinéastes les plus importants du moment, en adaptant le livre de Patrick Ness (également scénariste du film) A Monster Calls. Une fable initiatique rude, poignante, magnifiée par la juste musique de Fernando Velazquez, compositeur attitré du cinéaste espagnole.

Crédits - Publicité - Nous contacter
Copyright Frenetic Arts 2009