Rejoignez-nous sur :
Image de « Test 3DS : Etrian Odyssey V  »

Entre remakes, portages et croisements plus ou moins mémorables (celui avec Persona est assez réussi), la saga Etrian Odyssey en oublierait presque de revenir à sa numérotation canonique. C'est enfin chose faite avec un 5ème épisode toujours aussi confortablement installé sur 3DS.

Image de « Test Xbox One / PS4 / PC : Dishonored La Mort de l'Outsider »

L'actuelle génération de machines manque cruellement de nouveautés, ou en tout cas d'expériences marquantes, et en cela difficile d'être en désaccord. Pourtant en marge d'une difficulté générale à la baisse et de scripts tracés à même l'écran, la série Dishonored s'efforce de lâcher la main du joueur dans une cité aussi dangereuse que potentiellement infinie.

Image de « Test Switch : Super Mario Odyssey »

Dix ans après un Super Mario Galaxy virevoltant et lumineux, Nintendo ressort son Mario des tuyaux pour une nouvelle aventure épique et grandiose, comme une démonstration à la fois de l'aspect incontournable de la console Switch, mais aussi du talent immuable des développeurs maison. A l'instar d'un certain Breath of Wild, Super Mario Odyssey est clairement une façon de rappeler qui est le boss !

Image de « Test Xbox One / PS4 / PC : Wolfenstein II The New Colossus »

Armé jusqu'aux dents, MachineGames revient à la chasse aux nazis pour une suite directe du sympathique Wolfenstein: The New Order. Bigger, stronger, faster comme dirait Daft Punk et surtout bien meilleur comme dirait l'autre.

Image de « Test Xbox One / PS4 / PC : AER Memories of Old »

Situé entre Jumping Flash et Skyward Sword, AER vous envoie en l'air à la recherche de ... on ne sait pas trop quoi. Ce n'est pas forcément grave, car ici, la notion de but n'est qu'un mac Guffin vidéo ludique. En effet, la vocation du titre est clairement une invitation au voyage et à la rêverie. C'est beau.... mais est-ce suffisant ?

Image de « Test Xbox One / PS4 / PC : FIFA18 »

Alors que Konami donne tout pour repasser devant son éternel rival, EA Sports profite de son trône construit sur des chiffres toujours plus astronomiques à l'échelle du jeu vidéo actuel. Mais ce trône ne serait-il pas un peu trop confortable ?

Image de « Test Switch / PS4 : Nights of Azure 2 »

Appuyant sa survie sur l'increvable série des Atelier, RPGs purement japonais titillant une niche resserrée de gamers un poil otaku, Gust a tenté un saut dans le vide avec Nights of Azure. Un univers inédit, moins timoré pour de l'Action-RPG bien plus dans le vent, qui nécessitait tout de même quelques polissages dans un second épisode. Mais à trop polir, la lame s'est émoussée.=

Image de « Test PS4 / Vita / PC : Yomawari Midnight Shadows »

Petit soft développé par une équipe réduite de Nippon Ichi Software (Disgaea, Danganronpa...), le premier Yomawari sorti en 2015 avait fait son petit effet auprès des amateurs d'expériences étranges et de l'horreur asiatique. La surprise passée est-ce cette lente avancée dans le pauvre faisceau d'une lampe torche peut encore fait son effet ?

Image de « Test Xbox One / PS4 / PC : L'Ombre de la Guerre »

Après de longues années d'errances dans les steppes tristounettes des mauvaises adaptations vidéoludiques, L'Ombre de Mordor peut s'apparenter à un petit miracle d'inventivité, plutôt remarquable dans sa quête d'une esthétique marquée par le regard perçant et épique de Peter Jackson. Un soft agréable et pétrie de bonnes intentions, mais loin d'être parfait, qui méritait tout de même largement de connaitre une suite.

Image de « Test 3DS : Culdcept Revolt »

Prenez Magic: the Gathering, le célèbre jeu de cartes à collectionner créé par Richard Garfield en 1993, et mélangez-le avec le Monopoly (qu'on ne présente plus). Secouez très fort, ajoutez des concepts plus ou moins complexes par-dessus, et vous obtenez l'essence de Culdcept. Un résultat difficile à classifier, qui a au final anticipé la création d'hybrides que l'on peut trouver dans les jeux de plateau modernes.

Crédits - Publicité - Nous contacter
Copyright Frenetic Arts 2009