Test PS4 : Spider-Man
Test Xbox One / PS4 / PC / Switch : Megaman X Collection 1&2
Test PS4 : Dragon Quest XI
Rejoignez-nous sur :
Image de « Test PS4 : Spider-Man »

Avec plus d'une trentaine d'adaptations vidéo ludiques à ce jour (la première remontant à 1982 sur l'Atari 2600), et sans compter les apparitions dans divers jeux de combat estampillé Marvel et Capcom, Spider-Man est une valeur sûre de l'industrie du jeu vidéo. Jouant la carte de l'exclusivité, Sony espère offrir à sa chère PS4 l'adaptation la plus luxueuse et aboutie à ce jour. Un sacré pari et remporté haut la main malgré quelques réserves.

Image de « Test Xbox One / PS4 / PC / Switch : Megaman X Collection 1&2 »

Surfant toujours sur la vague commerciale tardive du rétro-gaming et après un Street Fighter Anniversary Collection en demi-teinte, Capcom (re)déboule avec l'un de ses personnages phares des grands jours de la SNES. Dans la lancée de l'excellent Mega Man Collection, ces deux volumes de la série X arrivent à point nommé.

Image de « Test PS4 : Dragon Quest XI »

War, war never changes. Si la guerre ne change jamais dans les Fallout, cette considération peut s'appliquer en grande partie également aux Dragon Quest. Soyons donc directs : ce Dragon Quest XI propose la même chose que les précédents, avec quelques infimes variations de gameplay et une nouvelle histoire. Ceux qui ont aimé les épisodes précédents aimeront ce onzième volet, ceux qui n'ont pas aimé changeront probablement difficilement d'avis.

Image de « Test Switch : Monster Hunter Generations Ultimate »

Si Monster Hunter n'a pas l'envergure du jeu de baston indétrônable, force est de constater que, version après version et par itération, sa richesse et sa générosité donnent réellement ses lettres de noblesse à la licence.

Image de « Test PS4 : Yakuza Kiwami 2 »

Pour les retardataires, la fin des années 2010 semble être la période idéale pour découvrir Yakuza. SEGA a célébré les dix ans de la saga avec un remake total du premier volet et a planché dans la foulée sur sa suite ici chroniquée.

Image de « Test PS4 / Switch : The Lost Child »

S'il y a bien une chose que l'on ne peut pas enlever aux développeurs de RPG japonais, c'est bel et bien leur capacité à intégrer les mécanismes de jeux orientés « fantasy » dans un univers totalement contemporain sans faire de fausse note. The Lost Child n'est pas l'exception à la règle, mais n'arrive pourtant pas à séduire.

Image de « Test Xbox One / PS4 / PC : Shenmue I & II »

Arlésienne qui a toutes les chances de devenir réalité d'ici une bonne année grâce à une campagne participative qui aura dépassée les attentes des développeurs, Shenmue III prépare royalement son terrain avec un retour inespéré des deux premiers chapitres. Une compile en forme de portage (et non de remake) pour deux classiques qui presque vingt ans après n'ont jamais autant mérité ce statut.

Image de « Test 3DS : Wario Ware Gold »

Toujours autant motivé par les pesetas, le terriblement méchant Wario is back pour une nouvelle compétition de mini-jeux frénétiques, aussi volontairement moches que drôles, aussi simplistes qu'addictifs. Une recette qui fait son beure depuis maintenant 15 ans.

Image de « Test Switch : Octopath Traveler »

Annoncé par Square-Enix comme le mariage tant attendu entre l'ancien (la 2D oldie) et le moderne (un moteur Unreal 4), Octopath Traveler n'est pas qu'une énième tentative de l'éditeur de retrouver la majesté de son âge d'or du RPG 16bits... c'est surtout un excellent jeu.

Image de « Test Switch : Go Vacation »

Quand on est bloqué dans son studio de banlieue urbaine sans moyen ou RTT restant pour s'offrir quelques jours de vacances en bord de mer, l'apparition estivale d'un titre comme Go Vacation peut résonner comme un doux espoir de profiter un peu de sensations légères, de sports grisants et de balades devant un couché de soleil à moindres frais.

Crédits - Publicité - Nous contacter
Copyright Frenetic Arts 2009-2018